Yves-Michel Fotso quitte le groupe Fotso

Le départ de l’ex-Pca est consécutif au retrait de SFA Cameroun et de CFH Cameroun.    

L’information est contenue dans une annonce légale publiée dans Cameroon Tribune, édition du 22 décembre 2011.
« Aux termes du procès-verbal de l’Assemblée générale mixte tenue le 27/05/2011 et reçu en dépôt par le notaire le 13/10/2011, les membres du « Gie Groupe Commercial Bank » ont notamment décidé : … de prendre acte de la sortie de « SFA Cameroun » et de « CFH Cameroun » du contrat constitutif du « GIE GCB » – et de modifier le contrat constitutif du « GIE GCB » corrélativement à la sortie des membres », indique l’étude de Me Régine Dooh Collins-Ekollo, notaire à Bonanjo. Cette double sortie de Sfa Cameroun et de la Capital Financial Holdings Cameroun, des entités dont Yves-Michel Fotso est le président du conseil d’administration, a donc entraîné comme conséquence de droit, le départ de ce dernier de l’exécutif du groupe.

L’annonce du groupe Fotso révèle par ailleurs que l’assemblée générale du 27 mai 2011 a procédé « à la création du poste de président du conseil d’administration, à la modification des prérogatives de l’administrateur délégué et à la ratification de la cooptation de Joseph Fotso et de la Commercial Bank – Sao Tome et Principe, en qualité d’administrateurs du groupe.

Un proche d’Yves Michel Fotso contacté par Le Jour, explique que l’ex vice-président du groupe Fotso n’a pas voulu être responsable des blocages administratifs « qui visaient à paralyser les activités économiques de la famille ». En vue de normaliser ses relations avec la Cobac via le gouvernement camerounais, le groupe Fotso a mis Yves Michel Fotso « en réserve ». Dans le cadre des négociations en cours, le groupe restera dans le capital de la Cbc « à des proportions réduites », et y sera représenté par une personne autre qu’Yves Michel Fotso.

Avant ses démêlés avec la Cobac, Yves Michel Fotso était le président du conseil d’administration de la Commercial Bank Cameroon, pour le compte du groupe Fotso, actionnaire majoritaire de cet établissement bancaire. Outre la mise sous administration provisoire de la Cbc, la Cobac avait également exigé la sortie de la Société financière africaine (Sfa) et de la Capital Financial Holdings Cameroun de l’actionnariat de la banque, pour se consacrer « uniquement à leur objet social ». Injonction du reste respectée par Yves Michel Fotso, suivi des administrateurs du groupe Fotso.

La Sfa a pour mission l’arrangement d’émissions obligataires, le montage et la recherche de financements structurés pour divers projets dans des secteurs variés ou encore le rachat de créances publiques, alors que CFH Cameroun, filiale de la Capital Financial Holdings Luxembourg SA (CFH),  est un holding constitué en 2005 ayant pour vocation l’apport de l’assistance technique et la prise de participation majoritaire dans les banques du Groupe Commercial Bank.

Beaugas-Orain Djoyum | 8 Janvier 2012 Le Jour |