Prix Bibi Ngota 2014 du Journalisme contre l’Impunité lancé

Laureats du prix Bibi Ngota. (credit photo: Patrice Nganang)

Les lauréates du prix Bibi Ngota 2013, Anne Matho et Christelle Kouetcha

avec Gérard Kuissu, le coordinateur national du Tribunal Article 53, et Benjamen Guifo, administrateur.

COMMUNIQUE MEDIAS

Le Tribunal Article 53 a l’honneur de vous annoncer le lancement du prix Bibi Ngota 2014 du Journalisme contre l’Impunité en Afrique. Le prix, à dimension panafricaine et bilingue (français et anglais), couronnera une pièce journalistique faite pour la presse, la radio, la télévision ou le net sur un pays africain par un journaliste basé en Afrique, et publiée entre le 12 novembre 2013 et le 12 novembre 2014. La pièce doit avoir pour thème l’impunité dans ses aspects juridique, militaire, politique, économique, environnemental, sociétal, des genres et autres.

Le lauréat du premier prix recevra 1 million de Fcfa

Le lauréat deuxième prix recevra : 300,000 Fcfa

La mention spéciale du jury s’élèvera à 200,000 Fcfa

Les articles seront soumis à : bibingota@tribunalarticle53.com, ou : nganang@hotmail.com

Le dernier délai des soumissions est fixé au 12 novembre 2014.

Les membres du jury pour l’édition de 2014 sont : Jean-Bruno Tagne (Le Jour, Cameroun); Cyriaque Ebole Bola (Mutations, Cameroun); Agnès Taile (Le Septentrion, USA/Cameroun) ; Dibussi Tande (bloggeur pour Scribbles from the Den, USA) ; Simon Inou (ancien à Le Messager, Autriche) ; Herbert Boh (journaliste, USA).

Le prix dorénavant biannuel, qui célèbre le travail journalistique d’excellence et de courage, est institué en la mémoire du journaliste Bibi Ngota mort en incarcération en 2010. Les précédents lauréats sont : Charles Ngah Nforgang, Christian Locka du Cameroun et Dialtabé Diop de Mauritanie pour l’édition de 2012 ; Anne Matho et Christelle Kouetcha du Cameroun, et Dialtabé Diop de Mauritanie pour l’édition de 2013. Les participants aux deux précédentes éditions étaient originaires du Cameroun, de la RDC, du Togo, du Tchad, du Sénégal, de Mauritanie, du Bénin.

L’édition 2014 du prix Bibi Ngota est financée par le Ministère allemand des relations extérieures, et la remise des prix aura lieu à Douala, sous le haut patronage de l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun.

Secrétaire du prix Bibi Ngota          Coordinateur national du Tribunal Article 53

Patrice Nganang, écrivain (USA)     Gérard Kuissu Mephou (Cameroun)

nganang@hotmail.com                     Tel : 77633799

www.tribunalarticle53.com             kuissugerard@yahoo.com

Pour les détails sur Bibi Ngota et les conditions de sa mort, klicker ici :

http://cjfe.org/resources/features/cjfe-remembers-bibi-ngota

cameroonwebnews, 28 Septembre 2014

Cameroon: Kings & Queens 4 Toly -10 September 2014

Cameroon’s Kings and queens 4 toly on twitter

After the Indomitable Lions victory over the Ivory-Coast Elephants today in Yaounde 4-1 in the group D of the qualifiers for the upcoming 2015 African Nations Cup to be held in Morocco. Cameroonians took tweeter by storm to toly and to express their delight at the new national team post World cup 2014. Here is what they have to say. Enjoy!

cameroonwebnews, 10 September 2014

 

http://twitter.com/SEtooNews/status/509822900925259778

Cameroun: Les Rois et Reines du Kongossa sur Twitter 10 Septembre 2014

Les rois et reines du kongossa sur twitter (credit pahoto: cameroonwebnews)

Après la Victoire des Lions Indomptables Cameroun sur les Eléphants de Côte-d’Ivoire 4-1 comptant pour les qualifications à la Coupe d’Afrique des Nations au Maroc en 2015. Les enfants du @237 ce sont déchaînés sur twitter. Savourez!

cameroonwebnews, 10 Septembre 2014

http://twitter.com/Niamanovic/status/509756670638301184

http://twitter.com/Yawe937/status/509790823081603073

http://twitter.com/Yawe937/status/509794117405405184

http://twitter.com/mouchouva/status/509796011414671361

Boko Haram: Tweets from Foreign News Outlets – propaganda Machine

Foreign news outlets have started their propaganda machine on how Boko Haram has taken over the North of Nigeria, near the border with Cameroon. Should we agree that is in fact is not true? Well Just read the below tweets and the sources. It reminds us of how NATO proclaimed that Bengazi felled into the hands of the rebels, when in fact they had fabricated their lies in Doha, Qatar. The only person that doesn’t help here is the Jonathan ‘Badluck’ Goodluck president. This guy has sold his country to foreigners. Since the Ivory Coast crisis, we knew exactly that he will give in to white people’s pressure. Read here to understand what I am talking about.

The Combination of Boko Haram, Ebola, Fear mongering is not taking a toll on Africans. Therefore, the US Under secretary ( A BLACK WOMAN), who came to complete what another BLACK MAN at the white house has started for WHITE people. STEALING African RESOURCES. So, the US under secretary has traveled to Nigeria and Cameroon to tell their respective president that NATO is taking over the two countries. If this is not an humiliation, what is it? We cannot travel in our own continent because of Ebola. You cannot go anywhere without been tested. We shall see what history says about Obama and the cohort of Black American (the Rices, Powell, etc..) involved in this deals.

Foreign media on Boko Haram. Propaganda to its best.

cameroonwebnews, 8 September 2014

Cameroun: Quelques tweets de la presse étrangère sur Ebola 18-8-14

Le Cameroun a fermé ses frontières avec le Nigéria, titre toute presse de l’hexagone et francophone. Nul n’est sans ignorer que la décision du Cameroun est le fruit de la rencontre entre Paul Biya le Ministre français de la défense à Paris, France pendant les cérémonies qui commémoraient le 70ème anniversaire du débarquement des alliés en Provence. Précédant cette décision, le président Biya a reorganisé les forces armées du Cameroun. L’on est en droit de se demander qui gouverne au Cameroun? Paul Biya ou l’Elysée?

La question est donc de savoir:

La presse anglo-saxone:

http://twitter.com/dabo_thegreat/status/501294296117821440

cameroonwebnews 18 Aout 2014

Cameroun: Les Rois et Reines du Kongossa sur Twitter 17/8/2014

La tweets des camerounais et camerounaises ont pris d’assault la toile. Cette fois pour une revue de l’actulité drole, triste, et parfois consternante, par des citoyens concernés par leur bien être, celui du pays, et celui des Africains en général. Appreciez!

http://twitter.com/Attaquant_9/status/500201773114851328

http://twitter.com/PLAYBOY_US/status/500280833123835906

http://twitter.com/ChaunaMolossa/status/500282270037848064

cameroonwebnews, 17 Aout 2014

Cameroon: Kings & Queens for Toly on Twitter 8-17-14

Check out some of the few hilarious tweets we received. Citizens jsut expressing their feeling about what is going on in the country and elsewhere. Enjoy!

http://twitter.com/fivga/status/499176110085931008

cameroonwebnews, 17 Augusst 2014

Louis Berger to Oversee Yaoundé-Douala Highway Segment Construction in Cameroon

Press Release

YAOUNDE, Cameroon, August 14, 2014 — Louis Berger [website], a $1 billion global professional services corporation, has recently signed a five-year project management contract financed by local funds for the construction of the first segment of the Yaoundé-Douala highway in Cameroon. The total construction value of the project is almost €7million.

Louis Berger will supervise the Highway construction Douala – Yaounde. (credit image: Louis Berger)

The road segment will connect Cameroon’s government and diplomatic hub in Yaoundé to the country’s economic center and deep water port in Douala. The current road between these cities is extremely congested and is one of the deadliest roads in the Central African region, characterized by its many curves, changes in road grade, poor maintenance and heavy truck traffic, including logging semi-tractor trailers. The improvements will result into a straighter 2-lane road motorway, safer and of better quality.

“The new 236-kilometer highway will lead to reduced travel time and will hopefully have a positive impact on the international transportation because Cameroon is a key transit country for the landlocked countries of Central Africa” said Jean-Pierre Dupacq, head of Louis Berger’s operations in Africa.

Jean-Pierre Dupacq, Louis Berger’s Operations Manager in Africa (credit photo: Louis Berger)

Louis Berger has more than 50 years of experience in Africa and more than 20 years of experience working in Cameroon. The company’s work in the country includes 10 ongoing projects and more than 20 projects completed in the last twenty years. These projects have included a broad range of  services from institutional strengthening, capacity building and training of the central public authorities, feasibility studies, urban transport planning, regional transportation strategies and project management and construction supervision.

Distributed by APO (African Press Organization) on behalf of Louis Berger.

Louis Berger  is a $1 billion global professional services corporation that helps infrastructure and development clients solve their most complex challenges. We are a trusted partner to national, state and local government agencies; multilateral institutions; and commercial industry clients worldwide. By focusing on client needs to deliver quality, safe, financially-successful projects with integrity, we are committed to deliver on our promise to provide Solutions for a better world.

SOURCE
Louis Berger

Cameroun: Les Rois et Reines du Kongossa sur Twitter 13/8/14

L’actualité vue et commentée par les “twitterologues” [de la redaction]du Cameroun et de la Diaspora. Toujours un peu plus de piment dans leur tweets. Appréciez!.

twiiter #Cameroun, #237, @cameroonwebnews (credit photo: cameroonwebnews)

http://twitter.com/Ghazal_prt/status/499349307620085761

http://twitter.com/BabyGrace/status/499302503926996993

cameroonwebnews, 13 Aout 2014

Cameroun: Rupture de contrat Canal Sat et Afrique Media – Les raisons

Canalsat Vs Afrique MediaL’opérateur français s’est dit indexé par des propos diffamatoires au cours d’une émission de la chaîne panafricaine.

Canalsat a trouvé une bonne excuse pour ne pas renouveller le contrat avec la chaine de télévisionAfrique Media. Il y a eu un plan B et c’est le plus important. Long Live Afrique Media!

Fan d’Afrique Media et des coups de gueule de ses panélistes ? Eh bien, vous ne retrouverez plus cette chaîne sur CanalSat. Pour cause, la chaîne panafricaine a été retirée du bouquet de l’opérateur français . Les raisons de ce retrait sont évoquées dans une correspondance de Jacques du Puy, président de Canal+ Overseas, datée du 29 avril 2014. Adressée à Justin B. Tagouh, président d’Afrique Média, cette lettre déclare : « Des accusations diffamatoires gravissimes ont été portées à l’encontre de Canal+ Afrique par votre société, via des programmes diffusés au sein de votre chaîne Afrique Media à plusieurs reprises, et plus particulièrement le 24 avril 2014. »

Patrick Eya’a, directeur de l’information d’Afrique Media, antenne du Cameroun, précise que cette émission dudit 24 avril, c’est « Le débat panafricain », un multiplex de six heures avec plusieurs panélistes dans différents pays, diffusé en général le dimanche. «A cette époque, il y a eu un problème de signal, alors que nous animions des émissions sur la Côte d’Ivoire », dit-il. Et c’est de là qu’est parti l’imbroglio.

La correspondance de Jacques du Puy poursuit : « En effet, lors d’une émission diffusée à 20h35 sur votre antenne, l’un de vos intervenants, M. Patrick Sapack, a tenu des propos calomnieux selon lesquels notre société aurait perçu d’un Etat africain “la rondelette somme de 2 milliards pour proposer justement à CanalSat de saboter la diffusion d’Afrique Media… ”. »

Cette accusation de brouillage volontaire est tout simplement inacceptable pour le président de Canal+ Overseas, qui estime que ces propos sont une atteinte à l’honneur du groupe qu’il représente. Conséquence, le contrat signé entre l’opérateur français et la télévision panafricaine, arrivé à échéance le 29 juillet dernier, n’a pas été reconduit conformément à l’avertissement de la correspondance de Jacques du Puy.
D’où la disparition d’Afrique Media sur le canal 134 du bouquet. Une réaction que les responsables de la chaîne trouvent exagérée. « Si Canal Sat estime que son honneur a été bafoué, on reste dans le délit de presse, et on aurait pu penser qu’ils allaient demander un droit de réponse. Ils ont directement écrit pour dire qu’ils allaient résilier le contrat », s’étonne Patrick Eya’a. Il ajoute : « C’est un prétexte pour éliminer une chaîne qu’ils trouvent gênante, puisque nous dénonçons les problèmes réels du continent. » Néanmoins, les dirigeants d’Afrique Media ont un plan B. Grâce à leur partenariat avec d’autres opérateurs, leur signal est émis désormais par entre autres, Rascom, SES Astral ou Eutelsat, distributeur béninois.

cameroonwebnews, 12 Aout 2014